Diptych Au fond ... la vie (Serie Minérales) © Pascal Bost
Peintures

Pascal Bost

samedi 28 mars au samedi 30 mai // 13h00 à 18h00

Espace Saint-Jean

  • Présentation
  • Galerie
  • + d'infos

Présentation

« Je ne sais pas si vision artistique est le bon terme car il ne me semble pas avoir de vision artistique à proprement parlé. Je ne peins pas en fonction d'une vision particulière mais plus comme un besoin spontané d'établir un lien, une communication avec le monde qui m'entoure.
Paradoxalement c'est aussi un moyen de me préserver d'un certain asservissement et cadrage imposés par la société. La peinture est mon seul moyen de conquérir une forme de liberté, liberté de m'exprimer mais aussi de donner vie à des univers sortis de mon inconscient.
Cette possibilité de mettre en image des émotions, des ressentis voire des frustrations, agit sur moi comme une véritable thérapie.
À la différence de certains peintres, je ne peins pas avec un mobile précis, un message à faire passer au sens intellectuel mais plus animé par une force, un besoin intérieur immatériel de m'exprimer en laissant une grande place au hasard et au geste. Je le vis comme une aventure, d'autant plus que l'emploi de grands formats me permet de mieux être absorbé par et dans mon sujet. »

Entretien avec Rosa JH BERLAND, Écrivaine américaine, Historienne de l'Art & Conservatrice, dans ART + DESIGN.

Vernissage : samedi 28 mars - 18h

Galerie

Diptych Au fond ... la vie (Serie Minérales) © Pascal Bost Libre  quadriptique © Pascal Bost Triptyque Respire © Pascal Bost

+ d'infos

Entrée libre

« N'ayant pas une culture artistique à proprement parler, je n'ai pas appris à peindre au sens « Beaux- Arts » du terme, c'est à dire avec des contraintes académiques notamment dans les formes et le dessin.
Ma formation m'a permis d'appréhender la toile comme un espace vierge sur lequel je vais venir projeter des volumes, des masses colorées qui entre elles donneront naissance à des univers. Je suis venu à la peinture un peu par accident ou plutôt par un besoin d'échapper à un monde conventionnel que je refusais. Aussi c'est tout naturellement en autodidacte que j'ai évolué en peinture avec les moyens dont je disposais sans chercher à suivre des dictats, des modes quelconques, seulement animé par un besoin de me réaliser, de m'exprimer et de communiquer au-travers d'elle.
À mon arrivée à Paris, mes connaissances artistiques étaient limitées à une culture générale scolaire de base, se limitant aux grands classiques. Bien qu' ayant un père passionné de peinture et collectionneur, le monde pictural m'était assez étranger et j'étais plus enclin à être passionné pour tout ce qui touchait le design, l'agencement, la nature et le jardinage, associés aux préoccupations des jeunes de mon âge !
Mes études d'architecture intérieure m' ont donné l'occasion de me familiariser avec les grands noms de l'architecture et du design, du courant « Moderne », du Bauhaus aux années 80 , entre autres, F. Lloyd Wright, Mies Van den Rohe, Le Corbusier, Malet Stevens, O. Niemayer, Aalto,le groupe Memphis, Stark, Nouvel, Putman, Pei, etc.
En parallèle je découvrais et m'émerveillais lors de grandes rétrospectives parisiennes devant les œuvres, entre autres de Monet, Matisse et surtout Gauguin pour son audace dans l'emploi des teintes. Je me rendais compte que j'étais principalement sensible et attiré par les grands coloristes et tout ce qui touchait au monde de la couleur… un traitement de la couleur libre par rapport à tout ce que j'avais connu auparavant et qui libérait une certaine poésie. Et c'est tout naturellement qu' après quelques années passées à travailler auprès d'architectes, souffrant d'une certaine rigidité dans les projets et surement d'un frustration dans ma liberté de m'exprimer que je débutais, fin des années 80 dans la peinture, d'abord sur des copies de sculptures antiques dont je retravaillais, par la couleur, les volumes puis directement sur des toiles.

Entretien avec Rosa JH BERLAND, Écrivaine américaine, Historienne de l'Art & Conservatrice, dans ART + DESIGN.

www.pascalbost.com

Photos © Pascal Bost

Espace Saint-Jean // +33(0)1 64 52 10 95 // 26 place Saint-Jean 77000 Melun

Ouverture exceptionnelle dimanche 15 mars, 19 avril et 17 mai de 14h à 18h